Travaux d’électricité et location : qui doit payer ?

Comme souvent avec les réparations à effectuer dans un logement en location, les travaux d’électricité peuvent être à la charge du bailleur ou du locataire.

Dans le cadre des locations de logement, les travaux d’entretien et de réparation des installations électriques peuvent être à la charge des propriétaires ou des locataires. La répartition de ces frais répond cependant à certaines règles bien précises.

Ainsi, le locataire doit assumer le coût des travaux d’entretien courant et des petites réparations, comme :

  • – Le remplacement des ampoules, des fusibles et des baguettes de protection
  • – L’entretien et le remplacement des prises et des interrupteurs

S’il s’agit d’une location meublée, le locataire devra aussi prendre en charge l’entretien et les petites réparations des appareils électro-ménagers inclus dans le bail (réfrigérateur, lave-linge, lave-vaisselle, etc.).

De son côté, le propriétaire bailleur se doit d’assumer financièrement tous les travaux plus importants comme :

  • – La mise aux normes de l’installation électrique
  • – Le remplacement ou les grosses réparations de l’installation (tableau général, réseau, etc.)
  • – La vétusté (remplacement, réparations importantes) des appareils électro-ménagers mentionnés dans le bail pour les locations meublées

À noter que, pour les travaux imputables au bailleur, c’est à ce dernier de contacter un électricien pour s’occuper des travaux. Si le locataire prend l’initiative de faire intervenir un professionnel afin de réaliser les réparations censées être à la charge du propriétaire, ce dernier pourra refuser de payer les factures correspondantes.

Toutes les actualités