Toulon : ville la plus énergiquement performante de France !

Selon une étude de SeLoger.com, Toulon possède le parc immobilier résidentiel le moins énergivore parmi les grandes villes françaises. Au contraire, Paris est en queue de peloton.

Le sud mis à l’honneur

Le podium des villes les plus performantes est uniquement composé de villes méridionales. Après Toulon et ses 145 kWh/m²/an, suivent Montpellier et Toulouse. Ces chiffres sont issus des DPE passés entre les mains de SeLoger.com. La moyenne des notes toulonnaises correspond donc à la classe énergétique C alors que la moyenne nationale est située dans la catégorie E avec 250 kWh/m². Si le sud est si bien représenté, il ne faut pas simplement y voir un phénomène géographique avec des températures plus clémentes. En effet, le DPE tient compte de la situation géographique des biens en pondérant les consommations en fonction des conditions climatiques. Pour autant, le top 5 des villes les plus économes est complété par Bordeaux et Marseille.

Les mauvais élèves au nord de la Loire ?

Inversement, les dernières places du classement sont occupées par des villes du nord de la France : Amiens, Rouen, Lille, Reims et Paris qui ferme la marche avec une consommation moyenne de 242 kWh/m². La capitale est ainsi la seule grande ville dont la classe énergétique moyenne des logements est E… Un chiffre décevant mais qui peut s’expliquer en partie par la composition du parc avec une grande proportion de petits logements anciens, chauffés à l’électricité, conditions plutôt pénalisantes en matière de DPE.

Toutes les actualités