Norme de repérage amiante : qu’est-ce qui va changer au 1er octobre ?

Dès le 1er octobre prochain, les opérateurs certifiés pour les repérages amiante vont devoir se référer à une version révisée de la norme NF X46-020 publiée au mois de juillet par l’Afnor. Une nouvelle méthodologie est ainsi mise en place pour une meilleure précision des repérages avant travaux et avant démolition.

ZPOS et éléments-témoins : la révolution ?

La principale innovation de la méthodologie des repérages amiante repose sur le concept de Zone présentant des similitudes d’ouvrage (ZPOS). Ces ZPOS peuvent être continues ou discontinues.

Dans un bâtiment, un élément-témoin servira de référence pour évaluer les risques d’exposition à l’amiante dans toutes les parties similaires. La découverte d’un MPCA (matériau ou produit contenant de l’amiante) dans un élément-témoin permettra, par déduction, de conclure à la présence d’amiante dans l’ensemble de la ZPOS. Les expertises pourront donc se concentrer de façon plus approfondie sur les éléments-témoins et donc gagner en pertinence.

Les autres modifications introduites par la révision de la norme NF X46-020.

Par ailleurs, la liste des MPCA de l’annexe A est largement enrichie afin d’étendre la recherche d’amiante à de nouveaux éléments de construction potentiellement pollués. Les opérateurs auront aussi la charge de localiser avec une plus grande précision les sondages réalisés en recherche de MPCA.

Enfin, ils pourront désormais employer la spectrométrie infrarouge (Phazir) dans certaines situations de repérage.

Toutes les actualités