Les logements anciens poursuivent leur hausse !

Le troisième trimestre 2018 a vu la hausse du prix des logements anciens se prolonger. Petit décryptage des derniers chiffres communiqués par les Notaires et l’INSEE.

Une hausse nationale…

Le logement ancien se porte bien dans l’Hexagone. Sur le seul 3e trimestre 2018, les prix ont augmenté de 1% pour atteindre 2,9% sur les douze derniers mois. Les appartements profitent encore plus de la hausse, +3,3% sur un an, pour « seulement » +2,6% pour les maisons. La tendance à la hausse constatée depuis maintenant près de trois ans se confirme malgré certains infléchissements passagers.

Paris et l’Île-de-France se portent toujours bien, la Province aussi

Sur le trimestre, l’immobilier francilien se situe dans la moyenne nationale, marquant ainsi un léger ralentissement de l’augmentation (+3,5% sur les 12 derniers mois contre +4,1% précédemment). Dans Paris, la dynamique reste forte avec +6,2% par an pour les appartements. En Province, la moyenne est dans la norme nationale sur le trimestre (+1%) pour atteindre +2,7% sur un an, sans différence importante entre appartements et maisons.

Une activité toujours soutenue

En volume, le niveau de transactions reste particulièrement élevé avec 956 000 ventes réalisées entre septembre 2017 et septembre 2018. L’activité se stabilise autour de 950 000 transactions depuis maintenant plusieurs mois témoignant ainsi d’un dynamisme du marché désormais bien ancré.

Toutes les actualités