La réforme du régime de certification des diagnostiqueurs immobiliers validée

Il y a quelques semaines, nous vous présentions les discussions animant le projet d’arrêté compétences destiné à modifier les modalités de certification des diagnostiqueurs immobiliers. Le texte a été signé et publié au journal officiel le 8 juillet dernier.

Au 1er avril 2019, les diagnostiqueurs immobiliers verront leur régime de certification et de recertification évoluer. Comme prévu, la certification ne leur sera plus attribuée pour cinq ans, mais pour sept ans. Cela permettra de détendre une profession sous pression avec le spectre de voir leur activité remise en ause en cas de non-validation de la recertification.

Pour le renouvellement de la certification, l’examen théorique est d’ailleurs supprimé et remplacé par une valorisation de l’expérience professionnelle (examen documentaire) et une meilleure formation continue avec la contribution des organismes de formation.

Ces derniers devront être certifiés par un organisme indépendant dès le 1er octobre 2018. Un contrôle sur ouvrage sera organisé afin de vérifier, en conditions réelles, la qualité des expertises des diagnostiqueurs sur la totalité des domaines pour lesquels ils sont certifiés (DPE, amiante, plomb, électricité, gaz, termites).

L’arrêté compétences remplace d’ailleurs les six arrêtés précédemment existants, un pour chaque domaine, afin d’en harmoniser les modalités de fonctionnement. L’objectif de cette réforme est de parvenir à une montée en compétences des diagnostiqueurs immobiliers avec, de façon induite, une fiabilisation des diagnostics effectués et une meilleure perception de la profession.

Toutes les actualités